Le camp de prisonniers de guerre Stalag XVII B

Pendant la deuxième guerre mondiale un camp de prisonniers de guerre se trouvait dans la zone de l´aéroport de Gneixendorf. C´était part d´un complexe comprenant un camp militaire, le camp de prisonniers, un hôpital militaire, un cimetière militaire et un grand réservoir d´eau. De ce dernier la ruine est toujours préservé à l´est de Gneixendorf dans le champ de Rohrenfeld.

A la fin de juin 1939 on avait commencé de construire le camp militaire au sud-ouest de l´aéroport présent sur une surface de 20 ha. A cette date la planification de guerre contre la Pologne et la Russie était en pleine action. Le choix du site était judicieux: à proximité d´une ligne ferroviaire, mais en même temps elle se trouvait à une distance suffisante que la concentration des troupes et des matériels de guerre n´était pas trop frappante.

A la fin de juin 1939 on avait commencé de construire le camp militaire au sud-ouest de l´aéroport présent sur une surface de 20 ha. A cette date la planification de guerre contre la Pologne et la Russie était en pleine action. Le choix du site était judicieux: à proximité d´une ligne ferroviaire, mais en même temps elle se trouvait à une distance suffisante que la concentration des troupes et des matériels de guerre n´était pas trop frappante.

La guerre contre la Pologne commençait le 1er septembre 1939 et les troupes se mettaient brusquement en route. Quelques jours plus tard les premiers prisonniers de guerre arrivaient à Gneixendorf. Après qu´on les avait d`abord installés dans des tentes grandes, le 29ième septembre 1939 on commençait avec la construction d´un camp de prisonniers sur une surface de 50 ha. En tout on construisait douze fois quatre baraques entouré de plusieurs rangées de barbelés et des tours de vigie. Chaque baraque était prévu pour 240 hommes, mais souvent plus que 400 hommes ont dû se partager l´espace. En même temps 10.000 personnes se trouvaient dans le camp, dont des Polonais, des Belges, des Français, des Serbes, des Russes et, après 1943, des soldats Américains de l´Airforce, surtout de l´équipage de bombardiers abattus.

Le camp de prisonniers comprenait également des sites extérieurs, en total Gneixendorf compris il y avait 66.000 personnes. L´approvisionnement de Russes était assez mal que plus que 2000 personnes décédaient, ils étaient enterrés au cimetière de camp, appelé le « petit forêt de Russes ». Plus loin au sud prenait naissance un hôpital pour les prisonniers sur une surface de 6 ha. Après la fin de la guerre en mai 1945 le camp était démoli complètement de sorte qu´aujourd`hui il reste seulement peu d´endroits où des traces de fondements ou de canaux sont visible.

Traduction Silvia Kuske